Hiver : 6 fruits de saison à privilégier pour garder la forme

Vous pensez que seule la période estivale permet de varier les plaisirs lorsqu’il s’agit de manger des fruits ? Pourtant les fruits d’hiver recèlent mille et une richesse dont on aurait tort de se priver ! En privilégiant les fruits de saison, on profite de nombreux avantages. Nos papilles sont ravies de savourer des produits arrivés naturellement à maturation au goût incomparable. Notre corps est comblé de recevoir les nutriments contenus dans les fruits d’hiver spécialement prévus pour nous aider à affronter le froid. En effet, ces derniers sont tous saturés en vitamines et en minéraux, un cocktail idéal pour une saison rigoureuse ! Enfin, manger des fruits de saison c’est bon pour la planète et pour le budget. Car pour cultiver un produit qui n’est pas de saison, les agriculteurs doivent en général utiliser des engrais chimiques nocifs pour l’environnement qui compensent les conditions climatiques. Ou bien c’est le produit qui doit faire un long voyage jusqu’à vous, les coûts de transport étant forcément répercutés sur le ticket de caisse. On oublie donc les fruits qui ne sont pas de saison et on se concentre sur 6 fruits d’hiver qui permettent de garder la forme durant toute la saison froide !

L’orange : un fruit de saison pour bien démarre la journée

Connue pour être riche en vitamines C, l’orange est également source de vitamines B1, B5 et B9. Ces dernières vous apportent immédiatement l’énergie dont vous avez besoin. Cet agrume booste votre système immunitaire et vous permet de faire face aux agressions virales et microbiennes, aux baisses de forme et à la fatigue.

Le kaki : un fruit d’hiver à redécouvrir

Issu du plaqueminier, le kaki est moins connu que les autres fruits d’hiver. Pourtant sa jolie couleur orange et son goût délicat et sucré sont tout aussi tentant que ses nombreux atouts santé. En effet, cet aliment contient des composants très bénéfiques pour notre corps :

  • Des fibres solubles : on profite de 1,6 grammes de fibres alimentaires lorsqu’on déguste 100 grammes de kaki. Cette grande quantité de fibres solubles permet de digérer plus lentement et d’avoir une impression de satiété bien plus longue.
  • à savoir qu’il y a 2 types de kakis, un “mou et gluant” et l’autre plus dur, comme une pomme. Pour ma part je préfère la version dure, qui se mange comme une pomme, cependant il faut impérativement l’éplucher, la peau est extrêment épaisse et assez désagreable.
  • Des antioxydants : présents en grande nombre, ils permettent de rester en bonne santé durant une période propice aux maladies. Les caroténoïdes favorisent idéalement la production de vitamine A. Présente en plus grande quantité dans le kaki, la vitamine C stimule quant à elle le système immunitaire. Enfin, les tanins contrent efficacement les conséquences du stress oxydatif.

La pomme : un fruit incontournable au nombreux bienfaits

Verte, jaune ou rouge, la pomme enchante nos hivers avec ses saveurs multiples. Certes on la trouve sur nos étals à d’autres moments de l’année mais celles présentes en hiver sont particulièrement fraîches et bonnes pour la santé. Par exemple, les pectines présentes en abondance dans la pomme présentent deux avantages de taille :

  • Elles aident à évacuer le surplus de mauvais cholestérol : ces fibres alimentaires s’implantent dans l’intestin et permettent au sucre et au cholestérol d’être moins assimilés par l’organisme.
  • Elles font de la pomme un aliment coupe faim très efficace : c’est la pelure de pomme qui contient le plus de fibres et confère à ce fruit cette propriété particulière.

Le kiwi : un fruit d’hiver idéal pour faire le plein de vitamines C

Deux fois plus riche en vitamines C que l’orange, le kiwi en contient 92,7 mg pour 100 grammes. Cette dernière contre les effets des radicaux libres en protégeant vos cellules et en garantissant leur renouvellement régulier.

Le pamplemousse : un fruit rempli d’antioxydants

Le pamplemousse regorge d’antioxydants aux bienfaits multiples :

  • Les flavonoïdes : ils aident à lutter contre les maladies chroniques et les maladies cardiovasculaires.
  • Les limonoïdes : ils réduisent la concentration de cholestérol dans le sang.
  • Les caroténoïdes : ils limitent également les risques de maladies cardiovasculaires.

La clémentine ou la mandarine : des agrumes aux supers pouvoirs

Ne vous fiez pas à leur petite taille, ces petits agrumes cachent bien leur jeu ! Avec seulement 50 kcalories en moyenne pour deux clémentines, vous bénéficiez d’un complément très utile en vitamines, en oligo-éléments et en minéraux, tout particulièrement en vitamines C, en fer, en calcium et en magnésium.

Autre lecture recommandée : Pourquoi se mettre aux jus de légumes et fruits frais ? (source ist-world.org)

Consultaclick